Fonds d'art contemporain > Philippe Fontaine

ALENÇON
Ouest-France

Philippe Fontaine

Arts plastiques

Par un effet de glissement vers ce que je voudrais une pratique idéale de la peinture, je suis passé de la représentation de l'homme à une démarche plus intériorisée, plus intime, évocation du peintre devant sa toile. Elle traduit une attitude sociale, confrontation directe de l'artiste, et du spectateur par le filtre de l'image. Une peinture sans histoire, faire pour elle-même, qui amène à s'interroger sur mes motivations. L'homme y est pourtant présent, mémoire d'une figuration passée. Le sujet se fond dans la matière au fil des toiles pour mieux se révéler. Le thème de l'homme hier malmené, puis enfoui, aujourd'hui presque insoupçonnable, reste encore actuel. La confusion apportée à la lecture de la toile contribue à repousser le moment de l'appropriation mentale de la peinture. La seule nécessité de laisser une trace dans la peinture suffit à donner un sens au besoin de peindre. Des teintes sourdes et sombres brouillent la lecture d'une représentation oubliée. La peinture est là, plus pour cacher que pour montrer. Elle en montre si peu au regard de ce qu'elle tait. Le temps prend toute son importance dans le décryptage du tableau. Les filtres se sont accumulés : enfoui dans la couleur, le sujet fini par disparaître et la trace laissée sur la toile n'en est que plus présente.
Philippe Fontaine
9h-12h / 14h-18h tous les jours sauf le week-end

du 01 au 31 mars 2007


LMMJVSD
2627282930 1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31 1 2 3 4 5 6
Par semaine
[26][27][28][29][30][31]
Tout le mois

© adlec.com