Fonds d'art contemporain > Benoît Delomez

MONTORMEL
Mémorial
Réservations : 02 33 67 38 61

Benoît Delomez

« Dialogue VIII  » Soulèvement, Vibrations, Respiration,

Installation 1

Tout en haut de la colline, huit sculptures cubiques de miroir et de verre, dialoguent entre elles et proposent une autre lecture du lieu : l'espace est recadré, revisité, fragmenté par la juxtaposition de reflets et de transparences sur les volumes.
Ce polyptique rassemble le paysage et les spectateurs, les confondent, indissociables malgré le temps, transfigurés par la lumière qui les traverse ; le miroir est le médium entre passé et avenir, support potentiel d'une écriture de demain.
Les huit cubes basculent sous la poussée et les vibrations d'une mémoire persistante, des remontées de ferrailles rouillées leur servent de socle comme pour asseoir la véracité d'une image estompée : ici ce fut le chaos, la désolation, la mort.
Le lieu a inscrit dans ses strates géologiques les événements et les hommes.
Les huit « pointes de diamant » tournées dans toutes les directions cherchent à capturer la lumière d'aujourd'hui, la respiration pour le futur.

Installation 2

Sur le mur d'entrée du musée, deux photographies en diptyque ont été réalisées par l'intermédiaire de ces cubes miroirs. Le cadrage, effectué sur les arêtes du cube à la jonction des trois plans / miroirs nous renvoie aux trois dimensions du paysage, déclinant la même partition que dans l'installation 1 : vibration de la mémoire, soulèvement chaotique en noir et blanc dans cet amas de métal, respiration du paysage dans la lumière d'aujourd'hui.

Site internet

http://www.delomez.net/

Rens. : 02.33.31.25.42 / 02.33.67.38.61

du 26 juin au 20 septembre 2009
de 10h00 à 18h00

Depuis 1979, Benoît Delomez utilise la photographie comme médium privilégié de son expression artistique. De 1983 à 1990, son travail parallèle sur le design d'espace orientera et nourrira sa démarche de photographe/plasticien vers un questionnement rassemblé de l'humain, du paysage, de l'urbain. Le miroir, associé depuis lors régulièrement à l'image photographique, l'oriente vers un travail d'introspection, une ontologie, dans des mises en scène in situ, dans des créations polymorphes où l'historique se superpose au social, où le regardeur participe de/à l'œuvre : cette photographie contemporaine n'est pas seulement narration, reportage ou bien encore peinture, elle est tout cela à la fois. Benoît Delomez propose un « réaménagement du réel ». L'utilisation de techniques mixtes, miroir, métal, volume, introduits dans ou sur l'image modifient considérablement le « point de vue ».

LMMJVSD
31 1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31 1 2 3
Par semaine
[31][32][33][34][35]
Tout le mois

© adlec.com